Éditos

Édito –

L’Association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis 

 

Hors limites a eu dix ans l’an passé, et puisque ce n’est qu’une fois les bougies soufflées que l’on voit la cerise sur le gâteau, on peut d’ores et déjà vous dire que grâce à vous, il s’apprête à en avoir onze!

 

Nous vous en remercions donc par avance, toutes et tous. Les autrices et auteurs, éditeurs et éditrices, les libraires et les équipes des cinémas, universités, musées, centres socioculturels et centres d’art partenaires, et particulièrement les bibliothécaires de la Seine-Saint-Denis qui, chaque année, rêvent ensemble que ce festival se réalise. Nous remercions aussi, pour l’usage qu’ils font de notre festival, les milliers de lectrices et de lecteurs des bibliothèques. Eux dont la présence fidèle et circulante dans chacune des villes du 93, les centres d’intérêt multiples et décloisonnés, donnent chaque année littéralement « lieu d’être » à ce festival littéraire que l’on nomme Hors limites.

 

C’est à partir de leurs questionnements – et sans oublier leur répondant ! – que depuis onze ans bientôt, nous créons tou·te·s ensemble les conditions pour que la lecture devienne un dialogue, un échange, une rencontre. Onze ans que nous affirmons tou·te·s ensemble la capacité d’action des mots sur nos usages du monde.

Merci, enfin, à nos partenaires qui ont fait passer ce festival du domaine du souhaitable à celui du possible : le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis en premier lieu, la Région Île-de-France, la DRAC Île-de-France, le Centre National du Livre, la Sofia et la Fondation Orange.

 

Nous vous souhaitons un excellent Hors limites !

 

 

 

 

Édito – Stéphane Troussel

Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis 

 

Fort de ses onze ans d’existence, le festival Hors limites poursuit ses objectifs de diffusion et de promotion de la littérature contemporaine en Seine-Saint-Denis, en étendant toujours davantage ses actions et en expérimentant de nouveaux formats et modes de médiation.

 

Diversité de la création littéraire, interdisciplinarité, innovation sont les axes défendus par ce festival, avec le soutien continu du Département de la Seine-Saint- Denis qui l’accompagne depuis ses débuts.

 

Outre Paris, ce sont trente-trois villes du département qui accueilleront cent vingt-sept auteur·e·s et artistes cette année pour quinze jours de festivités, rythmés par cent quatorze événements – lectures, rencontres, projections, brunch et sieste littéraires, mise à l’honneur du travail des auteur·e·s en résidence, excursions dans la littérature internationale – et qui, du sport au monde du travail, des identités plurielles à la question de notre rapport au vivant, nourrissent un dialogue ininterrompu entre la fiction et le monde.

Médiathèques, librairies, universités, théâtres et lieux patrimoniaux sont convoqués pour faire rayonner la littérature sur une grande partie du territoire séquano-dyonisien dans un parti pris d’itinérance, portant la création au plus près de chaque habitant·e.

 

Le public, en nombre – plus de quatre mille deux cents personnes l’an passé –ne s’y trompe pas. Si la ligne directrice d’Hors limites allie exigence et ambition, celle-ci se veut accessible à chacun·e en favorisant la diversité des propositions et leur gratuité.

 

Avec Mériem Derkaoui, vice-présidente chargée de la culture, je vous souhaite de profiter pleinement de ce programme riche en découvertes, en espérant qu’il permette à chacun·e de se laisser surprendre et émouvoir.

 

Excellent festival à toutes et à tous !