Ven. 27 mars
Villetaneuse

Rencontre scolaire avec Benoît Toqué

10h00
Médiathèque Jean-Renaudie
52 rue Roger-Salengro
01 55 93 48 83

La poésie inspire et expire

À en croire Anne et Sixtine, du Lycée Saint-Stanislas de Nantes, la poésie de Benoît Toqué soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Ainsi, écrivent-elles dans La Gazette des lycéens à l’occasion du festival MIDIMINUITPOÉSIE #17 : « Il commence par dire que son chien et lui ne l’ont pas voulu (oui, mais quoi ?). Il nous apprend que lui et son chien travaillent ensemble, que son chien c’est son travail, qu’ensemble ils sécurisent (on suppose donc qu’il est vigile ou qu’il travaille pour la sécurité avec son chien). Il accuse (oui, mais qui ?) du fait que son chien est mort pour sa bêtise et qu’il a dû beaucoup dépenser à cause de cette bêtise (oui, mais quelle bêtise ?). Il nous confesse qu’il se sent maintenant seul. »
En compagnie cette fois d’une classe de 3e du collège Lucie-Aubrac de Villetaneuse, espérons que Benoît Toqué se sentira moins seul, mais qu’il continuera à emmener les élèves avec lui. À la découverte de cette poésie qui tantôt adresse, tantôt soliloque, tend à sortir de la page pour s’oraliser et s’inspire, selon lui « de ce qui, une fois inspiré, a assez travaillé en moi pour que je l’expire », leurs interrogations n’auront en effet aucune raison de rester entre parenthèses !

Public

Classe de 3e du collège Lucie-Aubrac

L’invité

Benoît Toqué est poète et performeur. Véritables exercices d’articulation, les textes que Benoît Toqué emmêlent les mots pour en tirer une expérience physique et donnent à entendre comment l’absurde se frotte à la vie quotidienne.

À lire

Gloire gouaille gosier, Benoît Toqué, Les Presses du Réel, 2018