Sam. 12 décembre
Les Lilas

Carte blanche à Wilfried N’Sondé

18h00
Bibliothèque André-Malraux
Espace culturel d'Anglemont, 35 place Charles-de-Gaulle
01 48 46 07 20

Écrire par-delà les mers et les continents

En 2018, Wilfried N’Sondé était venu parler de son livre, Un océan, deux mers, trois continents, à la Basilique Saint-Denis. Dans ce roman historique aux nombreuses résonances contemporaines, l’auteur raconte l’épopée de Nsaku Ne Vunda, né en 1583 sur les rives du fleuve Kongo, éduqué par les missionnaires et ordonné prêtre. Sous le nom de Dom Antonio Manuel par le roi des Bakongos, il est envoyé comme ambassadeur auprès du pape sans savoir qu’il embarque sur un navire négrier.
Couronné par le prix littéraire des lycéens d’Île-de-France, le livre a rencontré de nombreux lecteurs, en France et à l’étranger. C’est pour parler de l’ensemble de son oeuvre que nous avons invité Wilfried N’Sondé, auteur notamment du Coeur des enfants léopards, adapté au théâtre, de Fleur de béton, de Berlinoise et, récemment, d’un roman jeunesse, Aigre-doux, un plaidoyer pour la diversité qui combat les discriminations.

L’invité

Né à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Le Coeur des enfants léopards, son premier roman, a reçu le prix des 5 continents de la Francophonie et le Prix Senghor en 2007. Musicien et auteur de chansons, il se produit régulièrement en duo avec son frère Serge N’Sondé.

À lire

Un océan, deux mers, trois continents, Wilfried N’Sondé, Actes Sud, 2018

À noter

Dans le cadre du festival Africa 2020