Mar. 31 mars
Pierrefitte-sur-Seine

Rencontre avec Mathilde Chapuis

18h00
Médiathèque Flora-Tristan
43 boulevard Jean Mermoz
01 71 86 38 00
Accès
RER D Gare-Pierrefitte-Stains
Bus 256 Suzanne-Valadon
Bus 337, 361, Tram T5 Alcide-d'Orbigny Voir le lieu sur la carte

La fuite en attente

Le Nafar, en arabe, est celui qui quitte sa patrie.
Le Nafar de Mathilde Chapuis est le roman d’une fuite, celle d’un migrant pour des terres moins hostiles que celles qu’il souhaite quitter. C’est aussi le roman d’une attente, celle du bon moment pour traverser le fleuve entre la Turquie et la Grèce, l’Hèbre ; frontière entre deux vies, petit pas de côté fluvial et grande aspiration pour celui qui se jette à l’eau. L’Hèbre est mythologique. Il est la transition poétique parfaite vers le continent européen.
Par ce récit, Mathilde Chapuis accompagne le jeune migrant syrien d’une narratrice. A eux deux, ils sont « nous ». Par ce très beau premier roman, l’autrice nous entraîne de façon poétique et empathique dans cette attente, commune et malaisée.

L’invité

Après des études de littérature à Strasbourg puis à Naples, Mathilde Chapuis sillonne la Grèce, la Turquie et le Liban avant de s’installer de 2013 à 2015 à Istanbul. Depuis 2016, elle vit à Bruxelles. Nafar, son premier roman, se nourrit d’une précieuse proximité avec des exilés syriens rencontrés en Turquie.

À lire

Nafar, Mathilde Chapuis, Liana Levi, 2019

À noter

Avec la participation du club de lecture de la médiathèque