Sam. 21 mars
Neuilly-Plaisance

Mauvignier cinéphile et cinéaste – Étape #2
Un parcours de lecture avec Laurent Mauvignier

16h00
Cinéma La Fauvette
21 avenue Daniel-Perdrigé
01 43 00 11 38

Rencontre & projection avec l’auteur

À l’instar de son compère Tanguy Viel, Laurent Mauvignier est un romancier porté par l’amour de certains films. Nous ouvrirons donc la rencontre avec trois extraits de films choisis par lui parmi les classiques du cinéma (notamment ceux de Michelangelo Antonioni et Robert Bresson) que l’auteur d’Apprendre à finir commentera pour nous.

Si pendant longtemps ils l’ont aidé à écrire ses livres, certaines rencontres et son propre désir l’ont amené, ces dernières années, à approcher le cinéma d’une manière plus concrète : via l’adaptation de certains de ses romans (notamment Continuer, par le réalisateur Joachim Lafosse, avec la comédienne Virginie Efira dans le rôle de la mère) ou en écrivant des scénarios pour la télé avec le réalisateur Fabrice Cazeneuve. Ces expériences le pousseront à réaliser lui-même, en 2018, un premier moyen métrage, Proches, que nous diffuserons au cours de la rencontre pour chercher à comprendre, avec Laurent Mauvignier, quelles concordances et quelles différences existent entre ce qu’il écrit et sa façon de mettre en scène et de filmer.

 

________________________________________

Dans la continuité d’un passage à l’autre, d’un mouvement à l’autre, d’un état à l’autre
Un parcours de lecture avec Laurent Mauvignier
Parcours sur réservation

 

Après avoir mis à l’honneur des auteurs aussi différents que Valentine Goby, Éric Vuillard ou Laurent Gaudé, le festival propose cette année trois rencontres avec le romancier Laurent Mauvignier, célébré, primé et traduit dans nombre de langues étrangères.

L’invité

Laurent Mauvignier publie son premier roman, Loin d’eux, en 1999 aux Éditions de Minuit. Depuis, il a publié plusieurs romans, des textes pour le théâtre, et écrit pour la télévision et le cinéma. Son univers est celui d’êtres en prise avec le réel, qui tentent de vivre leurs rêves malgré l’impossibilité que leur oppose la vie, et qui tentent de surmonter leurs traumatismes (qu’ils soient personnels – un suicide, une disparition – ou collectifs – le drame du Heysel, la guerre d’Algérie). Il travaille à l’élaboration  d’une oeuvre dont le roman est le pivot, mais qui cherche aussi vers le cinéma et le théâtre.

 

 

 

À noter

Parcours en navette sur réservation :
Rendez-vous à 13h15 devant la Gare du Nord (au pied de la statue Angel Bear, l’ours ailé rouge de Richard Texier)

À noter

Toutes les étapes ne sont pas obligatoires, venez ou filez quand bon vous semble !