Sam. 4 avril
Romainville

Rencontre avec Giancarlo de Cataldo

15h00
Médiathèque Romain-Rolland
Rue Albert-Giry, quartier Marcel-Cachin
01 71 86 60 16
Accès
Métro 11 Porte-des-Lilas puis bus 105 ou 129 Mairie-de-Romainville
Métro 3 Garibaldi ou 5 Bobigny-Pablo-Picasso puis Bus 318 Les-Noyers ou Bus 76 Louise-Michel Voir le lieu sur la carte

De l’encre noire sur le buvard

Lorsqu’un personnage de roman s’inspire d’un agent de la CIA défendu par un avocat, et que l’un et l’autre – romancier et avocat – se disputent pour savoir lequel des deux détient la version exacte de l’écheveau d’évènements improbables qui ont tissé sa vie, on se dit que Giancarlo De Cataldo, maître du polar italien et magistrat à la cour de Rome dans la vraie vie, a encore une fois réussi son pari. Surtout quand, refermant le livre, on se demande si ce fameux Jay Dark n’aurait pas bel et bien existé…
Arrêté pour cambriolage, Jay Dark accepte de jouer les cobayes pour le fameux projet MK-Ultra, expérimentant l’usage du LSD à des fins de contrôle mental. Se révélant insensible à ses effets, cette qualité fut bien vite mise à profit par l’agence centrale de renseignement, qui l’envoya comme agent infiltré propager la substance au sein des mouvements contestataires. De Harvard à Berkeley puis Londres, des communautés hippies aux Black Panther, ce roman propose une traversée de la seconde moitié de l’histoire politique américaine du XXe siècle en mille péripéties, et passe la solide matière documentaire qui le charpente à la moulinette d’une fiction joueuse.

L’invité

Giancarlo De Cataldo est l’un des écrivains de roman noir les plus importants d’Italie, devenu aussi une grande signature de la presse et un homme de télévision apprécié. Traduit aux éditions Métailié, il est l’auteur de Romanzo criminale (2006), La Saison des massacres (2008), La Forme de la peur (2011), Le Père et l’étranger (2011) et Les Traîtres (2012).

À lire

L’agent du chaos, Giancarlo de Cataldo, Métailié, 2019

Autre rendez-vous

Retrouvez Giancarlo De Cataldo dans le cadre du Festival Italissimo

LUNDI 6 AVRIL A 19H
Hommage à Fruttero e Lucentini avec Giancarlo De Cataldo et Stefano Bartezzaghi, suivi de la projection du film  La femme du dimanche de Luigi Comencini.
Institut culturel italien – 50 rue de Varenne – 75007 Paris
Entrée libre sur réservations : iicparigi.esteri.it