Sam. 28 mars
Pantin

Projection du film Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin, suivie d’un échange avec l’auteur

18h00
Ciné 104
104 Avenue Jean-Lolive
01 83 74 58 70
Accès
Métro 5 Église-de-Pantin
Bus 61, 145, 147 Église- de-Pantin
Bus 151, 170 Hoche-Métro Bus 249 Lycée-professionnel- Simone-Veil
Bus 330 Ciné-104
Voir le lieu sur la carte

Carte blanche à Sylvain Prudhomme

Fidèle à son personnage de Par les routes, dont les échappées en auto-stop n’ont pas d’autres buts que d’entendre des histoires et de rencontrer des visages, Sylvain Prudhomme a choisi de vous montrer Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin. Un documentaire où le cinéaste et l’ethnologue questionnent des Parisiens en 1960, alors que la guerre fait rage en Algérie : « Comment vis-tu ? Es-tu heureux ? Comment te débrouilles-tu avec la vie ? »
Ce film fondateur du cinéma-vérité met en scène des rencontres avec des hommes et des femmes attachants : Angelo l’ouvrier, Landry l’étudiant africain, Mary-Lou la secrétaire italienne, Jean-Pierre l’étudiant contestataire désenchanté, on y croise aussi Régis Debray et Marceline Loridan.

 

Tarifs 6 € plein / 4 € réduit

L’invité

Auteur traduit en plusieurs langues, Sylvain Prudhomme a lui-même traduit l’essai Décoloniser l’esprit, de l’écrivain kenyan Ngugi wa Thiong’o (La Fabrique, 2011). Ses oeuvres ont obtenu de nombreux prix : le prix Louis Guilloux pour Là, avait dit Bahi (Gallimard, 2012), le prix Porte Dorée pour Les Grands (Gallimard, 2014). Légende (Gallimard, 2016) a été finaliste du grand prix de l’Académie française et Par les routes a obtenu le prix Femina 2019.

À lire

Par les routes, Sylvain Prudhomme, Gallimard / L’arbalète, 2019

Tarif d'entrée

6 € plein / 4 € réduit

En collaboration avec

la bibliothèque Elsa-Triolet