Aller au contenu principal
Joy Sorman : vidéo-rencontre
« On reconnaît une société à la façon dont elle traite ses fous »
illu-programme-2021
Illustration : Lucas Harari

En 2018, Joy Sorman est invitée à la médiathèque Boris-Vian de Tremblay-en-France dans le cadre du festival Hors limites. Nous avions choisi de la faire dialoguer au sujet de l’allodynie tactile dynamique qui frappait l'héroïne de Sciences de la vie (Seuil, 2017), une affection se manifestant par des douleurs insoutenables sans cause au niveau de la peau, avec le médecin psychiatre Henry Amzallag. Un échange assurément fructueux, car ce dernier accepta par la suite de lui faciliter l’accès à plusieurs institutions, lui permettant de mener à bien un projet d'écriture auquel elle songeait depuis longtemps. 

À la folie est ainsi le fruit de cette enquête de terrain, menée sur le long terme et en immersion, à raison d’un jour par mois passé dans une unité psychiatrique. Recueillir les paroles de celles et ceux que l'on dit fous et de leurs soignant·e·s est une façon d’aborder un sujet politique et social essentiel.
Mais plus qu’en journaliste, c’est en écrivaine qu’elle s’est positionnée, sensible à ce que ce verbe délirant et inventeur de mondes constitue une véritable aventure du langage. Joy Sorman explore ces lieux (physiques, mentaux), et ses espaces du savoir (intime et scientifique), où la vérité est en crise et la précarité s’exprime à tous les niveaux.

Constat alarmant sur l’état de la psychiatrie en France, À la folie offre également matière à réflexion sur la façon dont notre société médicalise les questions existentielles, et relègue à l’hôpital psychiatrique tout ce qui relève des conséquences directes de sa violence, comme les pathologies liées aux migrations, à la transidentité ou au désespoir social.

 

Une production de l'Association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis
Réalisation, prise de son & montage : John Buldo
Conception et interview : médiathèque Edouard Glissant du Blanc-Mesnil

À lire
À la folie, Joy Sorman, Flammarion, 2021
Joy Sorman

Elle se consacre d’abord à l’enseignement de la philosophie avant de se diriger vers l’écriture qu'elle inscrit dans une démarche documentaire et avec un intérêt particulier pour les questions sociales et politiques. En 2005, paraît chez Gallimard son premier livre Boys, boys, boys, lauréat du prix de Flore. À la folie (Flammarion, 2021) est son quatorzième livre.