Aller au contenu principal
Olivier Marboeuf : podcast
La forêt
illu-programme-2021
Illustration : Lucas Harari

Pour écouter le podcast, rendez-vous sur le site R-22 - La webradio des arts et du commun
 

" Une forêt dans une périphérie du monde, à Clichy-sous-Bois ou dans les Caraïbes, en Tunisie peut-être, en Normandie, sur la route de Marseille, qui sait ? Une forêt qui s’étend. Plus on la coupe, plus elle s’étend et menace bientôt la ville de son immense incendie. Et dans cette forêt, ielles sont deux. Il pourrait être son père, elle pourrait être sa fille. Mais ce n’est pas le cas. Ielles n’ont pas de cet amour-là et pas assez de haine non plus. Ielles sont juste là dans cette forêt toxique, magique, artificielle et sauvage à la fois. Ielles coupent des arbres le jour et, la nuit, ielles dorment devant un feu. Mais un jour tout se dérègle, parce qu’elle mange trop de peyolt. Parce qu’il veut voir ce qui se cache sous terre. Elle suit une colonie de fourmis zombies et s’en va délirer dans la canopée où des oiseaux dessinent des visages de présidents. Il se met à creuser et découvre un tunnel. Toustes les deux abandonnent leur travail de bûcheron·ne. Ielles n’ont plus d’emploi, ielles quittent le temps et se laissent envahir par des histoires. Les histoires des autres, les sensations des autres, les voix des autres. À tout cela, ielles deviennent disponibles. Ça les remplit. Ielles inspirent l’odeur l’air du monde, avec ses grains de sable, ses virus, son parfum de sueur et de feu. 

“La forêt” est une invitation à dire et écrire des histoires ensemble ou plutôt à emmêler des sensations, des souvenirs, des images, une forêt de chemins qui traversent les strates du présent. Ce texte se construit au fil de veillées de récits avec des auteurs et autrices venu·es d’ici et parlant depuis là-bas. » Olivier Marboeuf
 

Avec des textes de : Lucie Clayssen, James Desiris, Delma Evanga, Faten Kahlaoui, Olivier Marboeuf, Maher Nouira, Zakh Turin.

Création sonore et mixage : Victor Donati

Olivier Marboeuf

Auteur, performeur, curateur et producteur de cinéma, il est le fondateur du centre Espace Khiasma, qu’il a dirigé de 2014 à 2018.
Ses textes croisent la fiction poétique et les théories spéculatives. Puisant dans l’imaginaire et la littérature des Caraïbes autant que dans les mythologies de la banlieue, Olivier Marboeuf explore des manières de rendre sensible l’histoire qui s’imprime dans les corps minoritaires et le récit des communautés errantes.