Sam. 13 avril
Montreuil

Soirée de clôture — Philippe Jaenada & Emily Loizeau

19h30
Bibliothèque Robert-Desnos
14 boulevard Rouget-de-Lisle
01 48 70 69 04

Lecture musicale accompagnée par Csaba Palotaï

‘Si un lecteur me dit un jour que c’est mièvre, je lui arrache la langue avec mes dents’ : c’est lui qui le dit. ‘Pretty please I only need a kiss / ta langue est si longue qu’elle attrape les mouches’ : c’est elle qui le chante. Elle & lui : Emily Loizeau, Philippe Jaenada. Il l’écoute. Elle le lit. Ils se connaissent.

‘Je suis la femme à barbe / celle qui pisse dans ton caniveau / moi la femme à barbe / est-ce que tu veux de moi dans ton beau métro ? ’, lui demande-t-elle. ‘Il n’y a pas de meilleur endroit que le métro pour haïr l’humanité’, lui répond-il. Aimant à retrouver dans les œuvres de l’une et de l’un des miroirs, des échos, des sillons qui se rejoignent silencieusement, il leur arrive parfois d’opter pour le dialogue…

Une façon de clôre le festival Hors limites sur le ton de la conversation, d’activer une dernière fois la dynamique d’échange qui est la sienne : elle lui propose une liste de chansons de son répertoire, il fait le pari de trouver dans ses romans de quoi leur répondre.

‘La justice en tant que concept ne triomphe pas toujours – en tant qu’institution, si.’

 

‘Le jour des élections / un crapaud disait à sa guenon / ce lion a quelques vices / mais il a le sens de la justice / voilà pourquoi un lion est roi des animaux / et voilà pourquoi chez nous c’est plutôt un blaireau.’

 

Ils s’entendent si bien que cela fait plaisir à entendre…

Les invités

Philippe Jaenada a publié sa première nouvelle en 1990 dans L’Autre Journal. Depuis, il a écrit une dizaine de romans, dont Le Chameau sauvage (Julliard, 1997), Sulak (Julliard, 2013) et La Petite femelle (Julliard, 2015). La Serpe, son dernier roman, a reçu le prix Femina 2017.

La carrière d’Emily Loizeau commença en 2004, avec la sortie de l’album auto-produit Folie en Tête. Nommée aux Victoires de la Musique 2008 en tant que révélation de l’année, son deuxième album, Pays Sauvage (Universal-Polydor, 2009) obtient le prix Constantin. Depuis 2015, elle est artiste associée au 104, où elle a présenté trois spectacles.

Csaba Palotaï est un musicien et compositeur hongrois. Il collabore à des projets très éclectiques aux côtés de Thomas De Pourquery, Rémi Sciuto, Fred Pallem, John Zorn, Emily Loizeau, John Parish, Jeff Hallam, Wladimir Anselme, Zsuzsanna Varkonyi, Bertrand Belin.

À noter

Lecture musicale créée dans le cadre du festival Tandem (Nevers) en 2018

À lire

La Serpe, Philippe Jaenada, Julliard, 2017

À écouter

Origami, Emily Loizeau, Les éditions de la dernière pluie, 2017 – Mona, Polydor, 2016