Ven. 12 avril
Saint-Denis

Rencontre avec Zeina Abirached

14h00
Médiathèque Ulysse
37 cours du Rû-de-Monfort
01 71 86 35 20

Beyrouth mon amour

Éprise par un sentiment d’urgence de raconter une histoire intime liée à un souvenir d’enfance, Zeina Abirached publie [Beyrouth] Catharsis et 38 rue Youssef Semaani (Cambourakis, 2006) et se fait une place dans le milieu de la bande dessinée. Récits autobiographiques ancrés dans le Liban des années 1980 d’une fillette grandissant dans un pays en guerre, ils annoncent les prémices d’un projet plus vaste qu’elle entame sur la mémoire familiale et collective, et la retransmission de son expérience intime du conflit libanais. Ainsi paraît en 2007 Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles et, en 2008, Je me souviens. Ce devoir de mémoire qui habite Zeina Abirached est aussi lié au besoin de témoigner de ce qu’a pu être le Liban avant la guerre, et de l’effervescence culturelle de l’époque à laquelle sa famille a personnellement pris part. C’est le récit qu’elle réalise avec Le Piano oriental (Casterman, 2015), inspiré de la vie de son ancêtre dans le Beyrouth des années 1960, inventeur d’un nouvel instrument de musique bilingue, à la fois classique et pouvant jouer le quart de ton oriental.

La rencontre avec une classe de Terminale du lycée Suger sera le moyen pour Zeina Abirached d’évoquer ces histoires qui lui sont chères, sa double culture et son parcours, mais aussi les souvenirs d’un temps plus lointain et heureux, celui de la paix.

Public

Séance scolaire avec une classe de Terminale du lycée Suger

L’invité

Née à Beyrouth, Zeina Abirached est illustratrice et auteur de bande dessinée. Elle a publié le très remarqué Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles (Cambourakis 2007), et Le Piano oriental (Casterman, 2015). Prendre refuge est sa dernière parution réalisée en collaboration avec l’écrivain Mathias Énard, publiée chez Casterman en 2018.

À lire

Le Piano oriental, Zeina Abirached, Casterman, 2015
Prendre refuge, Mathias Énard (scénario), Zeina Abirached (dessin), Casterman, 2018