Ven. 5 avril
Montreuil

Rencontre avec Valérie Manteau & Emmanuelle Collas

19h00
Bibliothèque Robert-Desnos
14 boulevard Rouget-de-Lisle
01 48 70 69 04

Du sang dans le sillon

Très liées à la Turquie, Valérie Manteau et Emmanuelle Collas ont en commun la figure de Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne, assassiné en janvier 2007 devant le siège de son journal Agos (le sillon). Chez Galaade, Emmanuelle Collas avait publié les Chroniques d’un journaliste assassiné, un livre posthume qui reflétait le parcours et l’engagement de Hrant Dink. Ce militant de la paix, symbole pour toute une génération d’opposants au régime autoritaire de Recep Tayip Erdogan, est le fil conducteur du second roman de Valérie Manteau. Suivant les errances dans Istanbul d’une jeune française trentenaire, elle pénètre les milieux alternatifs et intellectuels, entremêlant l’intime et le politique.

Les thématiques abordées dans Le Sillon font également écho aux nouvelles de Selahattin Demirtas, homme politique kurde emprisonné, publiées par Emmanuelle Collas sous le titre L’Aurore.

Les invités

Historienne de l’Antiquité, spécialiste de l’Orient hellénistique et romain, Emmanuelle Collas a été maître de conférences à l’Université de Haute-Alsace de 1995 à 2015. À la tête des éditions Galaade qu’elle a fondées, puis dirigées de 2005 à 2016, elle a notamment publié Encore de Hakan Günday, prix Médicis étranger 2015. Elle rejoint le Collectif des éditions Anne Carrière en 2017 pour lancer une nouvelle maison de littérature française et étrangère, les Éditions Emmanuelle Collas.

Éditrice et chroniqueuse, Valérie Manteau a fait partie de l’équipe de Charlie Hebdo de 2008 à 2013. Après Calme et tranquille (2016), Le Sillon, son deuxième roman publié aux éditions du Tripode, a remporté le prix Renaudot 2018.

À lire

Le Sillon, Valérie Manteau, Le Tripode, 2018

À lire

L’Aurore, Selahattin Demirtas, Ed. Emmanuelle Collas, 2018