Sam. 30 mars
Le Pré Saint-Gervais

Rencontre avec Samar Yazbek

18h30
Bibliothèque François-Mitterrand
46 avenue Jean-Jaurès
01 48 44 69 96

À l’encontre du sens de la marche

L’affublant d’une curieuse manie (qui la force à marcher tant qu’elle le peut et jusqu’à l’épuisement, au point que sa mère la contraigne à vivre attachée) et d’un handicap (un mutisme contrebalancé par une soif de lire, d’écrire et de dessiner), l’écrivaine Samar Yazbek confie à ce personnage qui tient de la métaphore littéraire le soin de raconter la bataille de la Ghouta orientale, depuis l’abri qu’elle s’est trouvé dans une ancienne imprimerie.

Injectant une part de fable dans la violence du réel et passant par le filtre des lectures de son héroïne (Lewis Carroll, Saint-Exupéry…) et celui de sa naïveté d’adolescente, elle n’atténue pourtant pas les horreurs insoutenables de ce conflit qui dura presque six ans et signe, avec ce livre dédié à Razane Zaytouna, dissidente syrienne enlevée et disparue sans laisser de traces dans une ville de la banlieue de Damas, un texte d’une grande résonance poétique et politique.

L’invité

Née à Jableh en Syrie, Samar Yazbek est journaliste et romancière. Elle a publié en France Un parfum de cannelle (2013), Feux croisés, journal de la révolution syrienne (2012), et Les Portes du néant (Stock, 2016), lauréat du prix du Meilleur livre étranger et traduit dans seize langues. Son dernier roman, La Marcheuse a paru en août 2018. Elle vit en exil à Paris depuis 2011.

À lire

La Marcheuse, Samar Yazbek, Stock, 2018

À noter

La rencontre se fera en présence d’une traductrice