Sam. 30 mars
Bondy

Rencontre avec Gilles Rochier

16h00
Bibliothèque Denis-Diderot
23 rue Roger-Salengro
01 48 50 53 40

Tenir le terrain

Depuis 1996, où il se lance dans la microédition avec son fanzine Envrac, Gilles Rochier développe une oeuvre autofictionnelle croquant des instants de vie de son quartier populaire des Hauts-de-Seine. Drôles, bienveillantes et parfois corrosives, ces chroniques racontent le quotidien de ses habitants et dressent le portrait de toute une génération, entre tracas et brimades, solidarité et vie familiale, chômage et ennui. Évoluant parfois en tant que personnage dans ses BD sous le pseudo de ‘Gilou’, l’auteur revient sur son adolescence dans TMLP, puis se penche sur la vie d’un jeune couple trentenaire avec La Cicatrice, ou sur son ‘passage à vide’ à ses quarante ans dans Temps mort (2008, réédition 2017). Dans La Petite couronne, il suit les traces de ces pères de famille désormais cinquantenaires qui vaquent à leurs occupations, entre les courses, les rendez-vous avec les vieux amis, et les gamins à conduire au sport ou à l’école.

Sa banlieue, Gille Rochier l’aime autant qu’il la déteste. Et si la réalité n’épargne aucun de ses personnages, il sait, comme le chantait NTM en 1998, qu’il ‘Faut tenir le terrain pour le lendemain / S’assurer que les siens aillent bien’.

L’invité

Auteur de BD autodidacte et scénariste, Gilles Rochier décroche le prix Révélation 2012 du festival international de la bande dessinée d’Angoulême avec TMLP – Ta Mère La Pute. Publié chez 6 Pieds sous terre, s’en suit La Cicatrice (2014), La Petite couronne (2017) ou encore Tu sais ce qu’on raconte… (Warum, 2017). Il vient de réaliser un livre à quatre mains avec Fabcaro, En attendant (2018).

À lire

La Petite couronne, Gilles Rochier, 6 Pieds sous terre, 2017