Ven. 5 avril
Saint-Ouen

Lecture-performance de Catherine Froment

19h30
Mains d'Œuvres
1 rue Charles-Garnier
01 40 11 25 25
Accès
Métro 13 Garibaldi ou Mairie-de-Saint-Ouen
Métro 4 Porte-de-Clignancourt
Bus 85 Paul-Bert Voir le lieu sur la carte

Quelque chose peut encore rentrer dans ma vie

Catherine Froment lira des extraits de son dernier recueil, Quelque chose peut encore rentrer dans ma vie, rassemblant six textes qui interrogent notre façon d’appréhender le monde actuel en partant de nos intimités et de nos quotidiens, tous ayant pris la forme scénique de six performances. Selon le poète Serge Pey, qui en a écrit la préface :

‘Catherine Froment est une de nos artistes de trans- gression sûrement parmi les plus anachroniques des espaces du théâtre occidental. Ses textes sont des témoignages d’accident, d’imprévus et de catastrophes communes. Les autres textes qu’elle nous montre dans cette anthologie sont aussi des précis de performance, une méthode d’action, une leçon de la vie et de la mort où son art exceptionnel se meut.

Les mots verticaux de Catherine Froment sont ainsi la face cachée du don absolu d’un corps qui parfois s’échappe de celle qui le porte pour le réintégrer dans le nôtre. Une seule fois. Ils sont une échelle où le liseur doit porter en lui ses propres barreaux.’

L’invité

Catherine Froment est autrice, performeuse, actrice et metteuse en scène. Artiste associée au Générateur à Gentilly depuis 2012 où nombre de ses performances ont vu le jour, elle enseigne depuis 2016 au sein du Master Nouvelles écritures de la scène du département Art et Com de l’Université Jean Jaurès de Toulouse.

À noter

Catherine Froment est en résidence à Mains d’œuvres, dans le cadre du programme de résidences d’écrivains de la Région Île-de-France

À lire

Quelque chose peut encore rentrer dans ma vie, Catherine Froment, R.R Écritures, 2018