Ven. 5 avril
Sevran

Lecture musicale avec Pauline Delabroy-Allard & Amandine Maissiat

19h30
Bibliothèque Albert-Camus
6 rue de la Gare
01 41 52 47 20

Ça raconte Sarah

Le tempo lent et régulier des allers-retours vers le lycée où la narratrice de Ça raconte Sarah travaille comme professeure, le temps latent d’une existence en sourdine. Sa fille, dont elle s’occupe seule, son compagnon qu’elle voit souvent, qui revient comme un refrain. Puis l’irruption de Sarah, la violoncelliste : dissonante de vie. Celle qui déclenche la symphonie des sens et le vibrato des corps – puis compose, dans la vie de la narratrice, un ‘art de la fugue’ à Trieste, en Italie.

La puissance de rythme de Ça raconte Sarah appelait son passage à la scène. Le festival Hors limites est très heureux d’offrir à Pauline Delabroy-Allard, sa jeune autrice, le lieu d’une collaboration avec la chanteuse, pianiste et guitariste Maissiat, afin qu’elles explorent ensemble le ‘devenir partition’ de ce premier roman intrinsèquement musical !

 

À noter : la lecture musicale prévue initialement avec Blandine Rinkel a dû être modifiée

Les invités

Ancienne libraire, Pauline Delabroy-Allard est aujourd’hui professeure-documentaliste dans un lycée d’Ile-de-France. Ça raconte Sarah est son premier roman.

Depuis la sortie de Tropiques en 2013, Maissiat ne cesse de tracer le sillon d’une chanson pop française puissante et délicate. Après Grand Amour, son deuxième album, l’auteure-compositrice-interprète explore une autre forme scénique : la lecture musicale, et se voit confier depuis 2016 des cartes blanches régulières à la Maison de la poésie à Paris

À lire

Ça raconte Sarah, Pauline Delabroy-Allard, Minuit, 2018