Sam. 6 avril
Bagnolet

Atelier d’écriture avec Arno Bertina

10h00
Médiathèque de Bagnolet
1 rue Marceau
01 49 93 60 90

La forme d’une ville

Qu’ils imaginent des chefs camerounais faisant trébucher la puissante Union Européenne, ou des ouvriers prenant un ministre en otage – le huis clos se transformant en fête avec des musiciens et quantité de majorettes –, les livres d’Arno Bertina montrent qu’il y a souvent, au cœur des révoltes, un élan heureux qui inquiète beaucoup les différents pouvoirs. Et qui peut aussi être la force de la littérature.

C’est cette position d’observateur/fabulateur que l’écrivain propose d’adopter le temps d’un atelier d’écriture, en partant de la réalité d’une ville, Bagnolet en l’occurrence. Après avoir élu quelques lieux avec les participants, quelques moments ou quelques figures de Bagnolet, et après en avoir tenté une description fidèle, il s’agira d’essayer de faire remon- ter à la surface du texte ce qui, en eux, pourrait permettre une sortie de route en direction de l’imaginaire. Les villes ne sont pas faites que de pans de murs et d’à-plats de goudron : les histoires que l’on se raconte façonnent aussi leur identité.

L’invité

Passionné par les aventures collectives depuis son année à la Villa Médicis en 2004, Arno Bertina collabore depuis avec photographes, écrivains, ou bien revues littéraires, et a notamment été l’invité des Rencontres de Chaminadour en 2017. Des châteaux qui brûlent (Verticales, 2017) est son dernier roman. Il est conseiller littéraire du festival Hors limites.

À lire

Des châteaux qui brûlent, Arno Bertina, Verticales, 2017

Réservation

auprès de la médiathèque