Lun. 27 mars
Stains

Que reste-t-il à vivre ?

14h00
Médiathèque du Temps-libre
30-34 rue Georges-Sand
01 71 86 33 54

Rencontre avec Emmanuelle Pirotte

C’est l’histoire de Roxanne, jeune femme tête brûlée et toxicomane qui survit grâce au trafic de médicaments, dans un monde au bord du précipice… Tout commence à Bruxelles, alors qu’Ebola III a plongé l’Europe dans le chaos (hôpitaux débordés, électricité rationnée, fanatismes exacerbés…), alors que la violence et la mort se propagent, sa vie bascule lorsque son ex-mari succombe au virus, lui laissant Stella, sa fille dont elle ne s’est jamais occupée et qu’elle a abandonnée à sa naissance. Pour la sauver de cet enfer, Roxanne part trouver refuge dans une ancienne maison de famille. Elles devront apprendre à vivre ensemble sur un mode de vie ancestral, et s’accommoder d’une étrange âme errante. Entre roman post-apocalyptique et conte fantastique, De profundis décrit ce que l’humanité a de plus laid et de plus effrayant, où tout n’est plus question que de survie malgré quelques lueurs d’espoir, de rêve et d’amour.

Public

Séance scolaire avec une classe de 2nde du lycée Sainte Marie

L’invité

Emmanuelle Pirotte est scénariste et écrivaine. Son premier roman, Today we live, publié en 2015 aux éditions du Cherche midi, a été traduit en dix langues et a reçu le Prix Edmée de La Rochefoucauld et le Prix Historia 2016. Un an après, elle publie De profundis, un roman entre dystopie et conte fantastique.

À lire

De profundis Emmanuelle Pirotte, Cherche midi, 2016