Sam. 1er avril
Romainville

Les murs sont des horizons dépassables

11h00
Médiathèque Romain-Rolland
Rue Albert-Giry, quartier Marcel-Cachin
01 71 86 60 16
Accès
Métro 11 Porte-des-Lilas puis bus 105 ou 129 Mairie-de-Romainville
Métro 3 Garibaldi ou 5 Bobigny-Pablo-Picasso puis Bus 318 Les-Noyers ou Bus 76 Louise-Michel Voir le lieu sur la carte

Rencontre avec James Noël

Work in progress dont on avait pu voir, lors de son séjour à la villa Médicis, un premier aperçu dans une édition expérimentale en collaboration avec Fanette Mellier, La Migration des murs a d’abord été composée en mémoire des ravages provoqués par le séisme de 2010 à Haïti. Puis, peu à peu, la portée de ce texte d’intervention et d’engagement est devenue plus générale. Son ton : celui d’un pamphlet poétique et politique. Sa forme : celle d’un réquisitoire dressé contre la prolifération des murs – ce ‘fait singulier qui exige un interrogatoire express de tous les propriétaires du monde, tous les propriétaires, petits et gros’. Écrivant dans deux langues, ‘le créole pour la main gauche, le français pour la main droite’, c’est à la racine de celles-ci que James Noël saisit le problème du mur. Et puisque c’est ‘au pied du mur qu’on reconnaît le son des mots’, ce livre est bel et bien un ‘appel, une invitation à l’escalade’ !

L’invité

James Noël est poète, écrivain et chroniqueur haïtien. Il a écrit pour plusieurs revues et divers ouvrages collectifs, et a publié une dizaine de livres, constitués essentiellement de poésie, souvent mis en musique et mis en bouche par des artistes. Belle merveille, paru aux éditions Zulma en 2017, est son premier roman.