Mer. 6 avril
Saint-Ouen

On meurt beaucoup par ici

18h00
Médiathèque Persépolis
4 avenue Gabriel-Péri
01 71 86 34 93

rencontre avec Bernard Quiriny bien vivant

Ce n’est pas une mais vingt-et-une Histoires assassines que Bernard QUIRINY développe dans ce recueil. On n’y meurt pas toujours pourtant : parfois, simplement, les amoureux actifs se voient bleuir (de plaisir ?), les choses ont la parole, un gentil libidineux s’aperçoit que sa pensée seule suffit à féconder les femmes, un buveur se passionne pour un autre, fasciné par sa méthodologie. On y  lira aussi les comptes rendus loufoques des études minutieuses et improbables d’un anthropologue en Amazonie. Mais on y meurt quand même, des corps se liquéfient littéralement et mystérieusement, un meurtrier s’entête à tuer des auteurs sans mérite (ou parce qu’ils en ont trop), nous avons même un condamné à mort. Le fantastique flirte avec l’humour, le pince-sans-rire avec l’ironie, c’est ce mélange étonnant et drôle, auquel nous a déjà habitué Bernard QUIRINY que l’on retrouve ici.

L’invité

Professeur à l’université, Bernard QUIRINY se fait d’abord connaître pour ses articles à Chronic’Art, dans les domaines de la littérature et du jazz. Il a écrit plusieurs romans et recueils de nouvelles et remporte le grand prix de l’Imaginaire pour Une Collection très particulière (Le Seuil, 2012). Histoires assassines est son dernier recueil.

À lire

Histoires assassines, Rivages, 2015

À noter

La librairie Folies d’encre de Saint-Ouen proposera une vente de livres