Jeu. 7 avril
La Courneuve

La vie est un sport de combat

18h00
Médiathèque Aimé-Césaire
1 mail de l'Égalité
01 71 86 37 37

avec Ahmed Kalouaz et Fabrice Colin

Ahmed KALOUAZ avait déjà écrit le sport. Dans Je préfère qu’ils me croient mort (Le Rouergue, 2011), il se penchait sur le sort d’un jeune footballeur africain dont les rêves de gloire s’effondraient à son arrivée en France. La Chanson pour Sonny est un recueil de nouvelles retraçant le destin de sportifs qui ont pour nom Alfred NACKACHE, Gino BARTALI ou Sonny LISTON. Tous héros des stades, des rings… Tous héros aussi parce que leur destin s’inscrit dans la grande Histoire. Ils ont défendu la liberté, la dignité, et en sont parfois morts. C’est aussi sur un terrain politique et social que Fabrice COLIN* évolue en écrivant son prochain roman sur la figure du marathonien et ouvrier Boughéra EL OUAFI. Né en 1898 en Algérie française, premier africain indigène à obtenir une médaille aux jeux olympiques de 1928, il est tué par balle à Saint-Denis en 1959 et oublié par beaucoup. Sans doute, à l’époque personne n’aura su, pas même Boughéra El OUAFI, interpréter politiquement sa victoire.

 

Public

Séance scolaire ouverte au public

Les invités

Ahmed Kalouaz est l’auteur d’une trentaine de livres qui explorent tous les genres, de la poésie au théâtre, du roman à la nouvelle, en passant par les textes pour la jeunesse.

Fabrice Colin s’est illustré dans de nombreux domaines des littératures de l’imaginaire (quatre fois lauréat du Grand prix de l’Imaginaire). Il est également scénariste de bande dessinée, auteur de pièces radiophoniques sur France Inter et directeur de collection chez l’éditeur Sonatine.

À lire

La Chanson pour Sonny et autres nouvelles sportives, Ahmed Kalouaz, Le Rouergue, coll. doado, 2015

La Poupée de Kafka, Fabrice COLIN, Actes Sud, 2016

Le roman sur la figure du marathonien Boughéra EL OUAFI est en cours d’écriture

À noter

*Fabrice Colin est en résidence Écrivains en Seine-Saint-Denis dans les médiathèques de La Courneuve, dispositif initié par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

À consulter

fabrice-colin.over-blog.com