Sam. 4 avril
Noisy-le-Sec

’Écrire avec… le Japon’

18h00
Médiathèque Roger-Gouhier
3 rue Jean-Jaurès
01 49 42 67 19

rencontre croisée avec Thomas B.Reverdy et Hubert Haddad

Les deux auteurs explorent les secrets qui dévorent les hommes et livrent un portrait du Japon après Fukushima.

Dans son roman Les Évaporés, Thomas B. REVERDY suit l’enquête d’un détective à la recherche d’un homme qui a choisi de disparaître, un ‘évaporé’ comme chuchotent en secret les Japonais.

Hubert HADDAD décrit pour sa part une autre fuite dans Le Peintre d’éventail, celle d’un homme, en quête de rédemption après un accident, qui se réfugie dans l’art et cultive un jardin.

Les invités

Thomas B. Reverdy est l’auteur de huit romans parmi lesquels L’Envers du monde (Seuil, 2010), et aux éditions Flammarion, Les Évaporés (2013) et Il était une ville (2015). L’Hiver du mécontentement, son dernier livre, a reçu le prix de l’Interallié 2018.

Auteur d’une œuvre immense, portée par une attention de tous les instants aux ressources de l’imaginaire, Hubert HADDAD nous implique dans son engagement d’intellectuel et d’artiste, avec des titres comme Palestine ( Zulma, 2007, Prix Renaudot Poche), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d’écriture (Zulma, 2006) ou le très remarqué Le Peintre d’éventail (Zulma, 2013), et tout récemment, Théorie de la vilaine petite fille (Zulma, 2014).

À lire

Les Évaporés, 

Thomas B. Reverdy,

Flammarion, 2013

 

Le Peintre d’éventail, 

Hubert Haddad,

Zulma, 2013