Lun. 19 mars
Rosny-sous-Bois

Les rêveurs se réalisent parfois

19h00
Librairie Les jours heureux
9 rue du Général-Leclerc
01 48 55 21 35
Accès
RER E Rosny-sous-Bois

Lecture-rencontre avec Isabelle Carré

Muri au sein des ateliers d’écriture de l’auteur Philippe Djian, le premier roman d’Isabelle Carré entretient un jeu de chassé-croisé avec son histoire familiale. Dans cette fiction, brossant le portrait aux couleurs acidulées d’une enfance dans les années soixante-dix, la jeune l’héroïne est partagée entre les mondes sociaux très différents dont sont issus ses parents, eux-mêmes unis sur la base d’un double malentendu : la mère s’étant muré dans le souvenir d’un amour de jeunesse, le père finissant par faire un coming out tardif. C’est en effet la violence des discours homophobes, drainés dans le sillage de la Manif pour tous, qui fut l’élément déclencheur de l’écriture de ce livre. Et, bien que les inquiétudes quant à leur sort aient été au centre des débats, le fait qu’aucun enfant d’homosexuel n’ait eu droit à la parole…

L’invité

Comédienne de théâtre et de cinéma, Isabelle Carré poursuit depuis 1987 une carrière d’anti-star discrète au talent toujours plus reconnu. Les rêveurs est son premier roman.

À lire

Les rêveurs, Isabelle Carré, Grasset, 2018