Ven. 30 mars
Épinay-sur-Seine

Les non-dits sont une langue étrangère

18h00
Médiathèque Colette
49 rue de Paris
01 71 86 35 00
Accès
RER C Épinay-sur-Seine
Bus 354, 361 Rue-de-Paris

Lecture-rencontre avec Alice Zeniter, introduite par la lecture d’extraits du roman traduits en kabyle et en arabe par un groupe de lecteurs

Il existe des fantômes qui vous hantent et vous poursuivent sur plusieurs générations. C’est le cas pour Naïma, la narratrice, qui hérite d’une histoire parcellaire, composée de non-dits, au sujet d’un pays dont est originaire sa famille, et qui n’a longtemps été pour elle qu’une toile de fond sans grand intérêt. Fille d’Hamid, passé par les camps de transit à son arrivée en France à l’été 1962 qui ne dira plus un mot de son Algérie natale, petite-fille d’Ali, ancien ‘harki’ décédé, et de Yema, sa grand-mère dont elle ne comprend pas la langue, Naïma tente de raviver la mémoire de ce passé dont les silences ne sont que trop pesants. Trois générations d’une famille kabyle dont les récits s’inscrivent entre la France et l’Algérie des années trente jusqu’à aujourd’hui, entre quête identitaire et réflexion sur la liberté d’être soi.

Les invités

Alice Zeniter est auteure et dramaturge. Elle publie son premier roman à l’âge de 16 ans, Deux moins un égal zéro, suivi de plusieurs livres et de plusieurs prix, dont Juste avant l’Oubli (Flammarion, 2015), prix Renaudot des lycéens, et L’Art de perdre (Flammarion, 2017), prix Goncourt des Lycéens en 2017. Elle continue à mettre en scène et à écrire pour le théâtre au sein de sa compagnie l’Entente Cordiale.

Par les différents événements et programmes de formation qu’elle met en œuvre – Assises de la traduction littéraire, Printemps de la traduction, Fabrique des traducteurs et ateliers –, l’association ATLAS s’emploie depuis plus de trente ans à promouvoir la traduction littéraire.

À lire

L’Art de perdre, Alice Zeniter, Flammarion, 2017

À noter

- Les ateliers de traduction arabe-kabyle-français ont été menés par l’association ATLAS avec Rima Bedhouche

À consulter

www.atlas-citl.org