Sam. 17 mars
Bagnolet

La mort de Malik Oussekine nous fait violence

17h00
Médiathèque de Bagnolet
1 rue Marceau
01 49 93 60 90
Accès
Métro 3 Gallieni
Bus 76, 102, 122, 318, 351 La-Poste

Lecture-rencontre avec Thierry Hesse & Didier Castino

De façons tout à fait différentes, la mort de Malik Oussekine apparaît dans les romans de Thierry Hesse et Didier Castino comme un trou noir où se perd le sens. Elle est le sujet d’un Roman impossible chez le premier, sur lequel son narrateur, écrivain, achoppe continuellement. Dans cette Rue Monsieur-le-Prince – titre du livre de Didier Castino – où le jeune homme fut frappé à mort par des policiers à coups de matraques, de poings et de pieds, en marge d’une manifestation contre le projet Devaquet à laquelle il ne participait pas, elle sonne le glas d’une idylle avec la politique pour toute une jeunesse ayant placé ses espoirs dans l’arrivée de la gauche au pouvoir en 81. Symbole d’une difficile résolution de l’Histoire coloniale française dans la pensée antiraciste, le spectre de Malik Oussekine n’en finit pas, trente ans plus tard, de hanter notre mémoire collective…

Les invités

Thierry Hesse est écrivain, professeur de philosophie et de littérature. Il a publié plusieurs romans dont Le Cimetière américain (Champ Vallon, 2003, Prix Robert Walser) et Démon (L’Olivier, 2009), inscrivant ses fictions dans la trame de l’Histoire et les violences contemporaines. Le Roman impossible (L’Olivier, 2017) est son cinquième livre.

Didier Castino est professeur de Lettres à Marseille. Il est l’auteur d’ Après le silence (Liana Levi, 2015) pour lequel il a remporté le Prix du Premier roman et le Prix Eugène Dabit, et de Rue Monsieur-Le-Prince (Liana Levi, 2017), son dernier roman autour des mouvements étudiants de 86 et de la mort de Malik Oussekine.

À lire

Le Roman impossible, Thierry Hesse, l’Olivier, 2017

 

Rue Monsieur-le-Prince, Didier Castino, Liana levi, 2017

À noter

- Une vente de livres sera proposée par la librairie ‘Folies d’encre’ de Montreuil