Sam. 17 mars
Sevran

De plume et de flow

15h00
Bibliothèque Marguerite-Yourcenar
Place Nelson Mandela (Quartier des Beaudottes)
01 41 52 45 71
Accès
RER B Sevran-Beaudottes
Bus 618, 147 Sevran-Beaudottes

Lecture-rencontre avec Casey & Bettina Ghio

Début 2018, nombre de grands médias se sont enfin résolus à adouber le hip-hop comme style dominant la scène musicale actuelle : tant par le nombre de ses auditeurs, amplifiant ‘à ouïe d’oreille’, que par son éclectisme formel…

Pourtant, la pluralité du genre n’est, depuis longtemps, plus à prouver. C’est ce que tend à affirmer l’auteure de l’ouvrage Sans fautes de frappe, Bettina Ghio. D’origine argentine, sa première écoute du rap français remonte à 2005, quand elle découvrit dans la foulée l’exaspération qu’il suscitait chez beaucoup de ses collègues enseignants. Tombée dans le chaudron, l’auteure s’est mise au contraire à en savourer chaque ingrédient, analysant l’aspect, le style et la texture. Or, l’une des composantes les plus raffinées de la scène francophone est blanc-mesniloise, et n’a d’autre surnom que Casey. Sur l’un des territoires emblématiques du genre le plus écouté de France, une entrevue entre stylo et micro semblait donc tout indiquée !

Les invités

Rappeuse à l’écriture précise et aux images ancrées dans le réel, Casey est l’auteure de deux albums solos et de nombreuses collaborations mêlant tous horizons, du rock au cinéma.

Docteure en littérature et civilisation française, Bettina Ghio s’intéresse dans son ouvrage Sans Fautes de Frappe (Le mot et le reste, 2016) aux liens thématiques et stylistiques qui inscrivent résolument le rap dans le champ littéraire.

À lire

- Sans fautes de frappe – Rap et littérature, Bettina Ghio, Le Mot et le reste, 2016

À écouter

- Libérez la bête, Casey, Anfalsh Productions, 2010