Mer. 22 mars
Le Bourget

De Tunis à La Chapelle

19h00
Médiathèque Le Point d'Interrogation
1 allée André-Cadot
01 48 38 82 28
Accès
RER B Le Bourget
Bus 133, 152 Anizan-cavillon-Hôtel-de-ville
Bus 143 Jean-Jaurès, Division Leclerc

Rencontre avec Hind Meddeb [suivie par la projection de Tunisia Clash de Hind Meddeb]

Citoyenne des deux rives, Hind Meddeb se sent chez elle de part et d’autre de la Méditerranée. Elle s’intéresse aux courants musicaux alternatifs qui, à l’ombre des régimes autoritaires et sous le couperet de la répression, révèlent les aspirations de la jeunesse et sont de fabuleux incubateurs de sociétés en devenirs.

En évoquant l’œuvre de son père, l’écrivain Abdelwahab Meddeb, producteur de l’émission Culture d’Islam sur France culture, disparu en 2014 et en nous présentant son film Tunisia Clash, documentaire consacré à la scène rap tunisienne, elle nous proposera une analyse de la situation post-révolutionnaire en Tunisie. Son film est un road movie intime, au moment où le rappeur Weld el 15 est en cavale, dans l’attente de son procès. Elle traverse avec lui et le rappeur Phenix, la Tunisie post-révolutionnaire des banlieues populaires de Tunis jusqu’aux plateaux désertiques du Centre. Sur cette route, une scène alternative se dessine. Artistes, militants, citoyens ordinaires lui confient leurs rêves et leurs espoirs : entre constat amer, désir de révolte et soif de liberté.

Elle partagera aussi avec nous son engagement auprès des réfugiés qui arrivent à Paris. Depuis plusieurs mois, elle documente leur difficulté à faire valoir leur droit à l’asile. Avec des films courts mis en ligne sur le site du collectif « radical cinéma », elle fait un travail de résistance et de déconstruction du récit médiatique d’une supposée ‘crise migratoire’, et de démystification des politiques menées en réponse à celle-ci.

L’invité

Hind Meddeb est réalisatrice et journaliste franco-tunisienne. Elle a été chroniqueuse pour France Info, Paris Première, et reporter pour Arte. Elle a réalisé plusieurs documentaires, notamment De Casa au Paradis, primé au FIGRA et au Festival du film documentaire d’Abu Dhabi.