Lun. 27 mars
Rosny-sous-Bois

De la face A à la face B d’un 45 tours vinyle

19h00
Cinéma de l'Espace Georges-Simenon
Place Carnot
Accès
RER E Rosny-sous-Bois
Bus 121 Église-de-Rosny

Rencontre avec Négar Djavadi [suivie par la projection de Frozen river de Courtney Hunt, Grand prix du jury du Festival du film de Sundance]

Désorientale, premier roman de Négar Djavadi construit en deux faces comme un disque vinyle, déroule le récit familial de Kimiâ Sadr, jeune Iranienne conduite avec ses parents et ses soeurs à l’exil en France pour fuir le régime de Khomeiny. Dans un monologue joyeusement désordonné, le récit nous emporte d’un andarouni, harem d’un chef féodal d’une province reculée de la Perse, jusqu’à la salle d’attente du service d’insémination artificielle de l’hôpital Cochin de Paris. Autant de changements de décors et de temporalités que de tons pour livrer, à travers ce conte oriental, une réflexion intime et politique sur les notions d’identité et de transmission. La rencontre avec l’auteur, par ailleurs scénariste, s’inscrit dans le programme Ciné-lumière de l’Espace Simenon qui propose, pour cette séance exceptionnelle, une rencontre avec l’auteur suivie de la projection de Frozen river de Courtney Hunt.

L’invité

Négar Djavadi est une cinéaste iranienne. Diplômée de l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle), elle travaille quelques années derrière la caméra puis devient scénariste.

À noter

- Une vente de livres sera proposée par la librairie ‘Les jours heureux’ de Rosny-sous-Bois
- Dans le cadre des soirées Ciné-lumière de l’Espace Georges-Simenon
- L’Espace Georges-Simenon accueille l’exposition BABELS (photographies de Marco Castilla & textes de Cécile Ladjali) ainsi que les travaux réalisés par les élèves de la classe 3e1 du Collège Albert-Camus, dans le cadre de la résidence In Situ de Cécile Ladjali et Marco Castilla, un programme impulsé par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis