Mer. 22 mars
Saint-Denis

Censure et autocensure en littérature jeunesse

14h00
Médiathèque du Centre-Ville
4 place de la Légion-d'Honneur
01 49 33 92 40
Accès
Métro 13 Saint-Denis- Basilique
Bus 253 Basilique
Bus 153 Légion-d'Honneur
Bus 239 Médiathèque
Tram T1 Basilique de Saint-Denis
Tram T5 Marché de Saint-Denis
Tram T8 Porte de Paris

Rencontre-conférence avec Chloé Marot

Avez-vous déjà entendu parler de la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse ? Cette loi qui impose aux éditeurs et auteurs qu’aucune de leurs publications ne doit présenter ‘sous un jour favorable le banditisme, le mensonge, le vol, la paresse, la lâcheté, la haine, la débauche ou tous actes qualifiés crimes ou délits ou de nature à démoraliser l’enfance ou la jeunesse, ou à inspirer ou entretenir des préjugés ethniques’ ? Les polémiques récurrentes sur la littérature jeunesse prouvent que des attentes spécifiques persistent chez les adultes, qui se posent toujours en prescripteurs face aux enfants, et pratiquent la censure, voire l’autocensure. Ce sont des professionnels (libraires, éditeurs, bibliothécaires, enseignants…) qui se retrouvent ‘piégés’ au coeur de cette mécanique, et dont le travail est sans cesse remis en question.
Pour cette rencontre-conférence, plusieurs questions viendront ponctuer le débat : quelle place tiennent aujourd’hui la censure et la loi de 1949 sur les publications ? La dimension éducative doit-elle en être dissociée ? Quelle est cette ’clause de moralité’ à laquelle la littérature jeunesse est soumise ?

L’invité

Chloé Marot est chroniqueuse, critique spécialisée en littérature jeunesse, programmatrice culturelle. De 2013 à 2014, elle est la programmatrice et coordinatrice jeunesse du Salon Livre Paris. Depuis un an, elle tient régulièrement la chronique L’as-tu lu mon p’tit loup ? sur France Inter, et est journaliste pour le magazine Causette depuis 2010.

Public

Ouvert aux bibliothécaires, enseignants, professionnels de la petite enfance, aux parents et aux adultes curieux !

Durée

2h00

À lire

- Rubrique ‘pour les Pitchous’, tous les mois dans le magazine Causette

À noter

En partenariat avec le magazine Causette