Jeu. 14 avril
Épinay-sur-Seine

La littérature de l’exil

10h00
Médiathèque Colette
49 rue de Paris
01 71 86 35 00
Accès
RER C Épinay-sur-Seine
Bus 354, 361 Rue-de-Paris

rencontre avec Laurent Gaudé

Prix Goncourt 2004 pour Le Soleil des Scorta, Laurent GAUDÉ aime prêter sa voix à ceux qui n’en ont pas, exilés, migrants, rescapés des catastrophes naturelles à la Nouvelle Orléans ou à Haïti (Danser les ombres, 2015). Dans son roman Eldorado (2006), il raconte le destin d’immigrés clandestins. Auteur de romans et de pièces de théâtre, il réalise aussi des documentaires. Pour Arte, il s’est rendu dans le camp de réfugiés de Kawergosk, au nord de l’Irak. Il y a rencontré des femmes et des hommes qui ont quitté la Syrie. Ils lui ont parlé de l’ennui qui plombe leurs journées, des tentatives de garder propre l’intérieur de leur tente au milieu d’un camp plein de boue. Laurent GAUDÉ raconte leurs peines et leurs souffrances, leur combat quotidien. Nous aborderons ensemble tous les aspects de son écriture, traversée par la question de l’exil.

L’invité

Après plusieurs monologues et pièces de théâtre, Laurent Gaudé connaîtra le succès avec Cris et La Mort du roi Tsongor, en 2002, qui affirmeront ce que son théâtre disait déjà : sa passion pour les figures mythologiques et pour les questions politiques du monde contemporain.

Séance scolaire

À lire

Les romans de Laurent Gaudé, Eldorado (2006), Ouragan (2010), Danser les ombres (2015) sont publiés chez Actes Sud.

 

De son séjour au camp de Kawergosk, Laurent Gaudé a ramené un récit, La Morsure de l’histoire, publié par la revue le 1 et disponible en ligne.

 

 

À voir

Cinq jours au camp de Kawergosk avec Laurent Gaudé, un web doc diffusé sur Arte