Sam. 11 avril
La Courneuve

Soirée de Clôture (COMPLET)

18h45
Médiathèque Aimé-Césaire
1 mail de l'Égalité
01 71 86 37 37
Accès
RER B La Courneuve-Aubervilliers
T1 Hôtel-de-ville-de-La-Courneuve
Bus 249 Mecano

une soirée, deux performances

dionysies,

par les étudiants du master de création

littéraire - Paris VIII

 

Depuis des mois dans le cadre d’un partenariat proposé par Maylis

De Kerangal * et Sylvain Pattieu, une quinzaine d’étudiants,

accompagnés par le graphiste Yoan De Roeck, travaillent des

textes créés spécialement pour le festival. Ils partent tous d’un

nom, d’un lieu, d’un parcours sur le territoire de la Seine-Saint-

Denis et seront réunis dans un livre collectif offert aux festivaliers

pendant 15 jours mais aussi donné à entendre lors de cette soirée

de clôture.

avec Noémie Ballof, Yancouba Dieme, Anna Fichet, Tania Tchénio, Marie Willaime, Mélanie Yvon

 

Tentative de résumer À la Recherche du temps perdu en une heure,

par Véronique Aubouy

 

Depuis plus de vingt ans, l’artiste et cinéaste Véronique Aubouy construit une oeuvre à partir et autour de La Recherche du temps perdu. Elle filme des personnes de tous horizons et toutes générations lisant des extraits du livre page après page. En 2014 elle fait paraître avec Mathieu Riboulet À la lecture (Grasset), célébrant la présence de ces livres dans nos vies à tous. Cette fois montre en main, elle tente de dire ce qu’elle retient de La Recherche :

‘Imprégnée de ce livre peu ordinaire qui a marqué à vie tant de

lecteurs, je tente de le résumer avec mes propres mots, comme

une histoire d’une autre époque qui se révèle de notre temps. Je livre ma perception intime et personnelle de cette oeuvre qui irradie dans ma vie. Chaque performance est l’occasion d’explorer

des zones différentes du roman, avançant au fil d’une mémoire

aléatoire et capricieuse.’

 

 

21 h 00 Cocktail dînatoire

 

L’invité

Véronique AUBOUY est cinéaste et artiste. Dans Proust lu, elle a entrepris la lecture filmée de À la recherche du temps perdu, et a lié cette œuvre au déroulement de sa vie tout en façonnant le portrait de notre époque.

À noter

* Maylis de Kerangal est en résidence auprès du Master de création littéraire de Paris 8, dans le cadre des résidences auteurs initiées par la Région Île-de-France

À consulter

www.aubouy.fr