Sam. 28 mars
Bondy

L’insoupçonnable poésie du gérondif

16h00
Bibliothèque Denis-Diderot
23 rue Roger-Salengro
01 48 50 53 40
Accès
RER E Gare-de-Bondy
Bus 303, 346, TUB Blanqui-Carnot ou Blanqui-Salengro

rencontre avec Jean-Pierre Minaudier

Autour de quarante ans Jean-Pierre MINAUDIER a développé un engouement pour les livres de linguistique, principalement de grammaire, qu’il collectionne. À ce jour il en aurait plus de 1 000 concernant plus de 850 langues. Pendant cinq ans il n’a pratiquement plus lu que des livres consacrés aux grammaires, essentiellement de langues rares et lointaines. Depuis, de son propre aveu, ‘le gros de l’orage est passé’. Toutefois, il continue de se plonger dans ces ouvrages comme on pourrait le faire dans un roman. On découvre dans Poésie du gérondif la poésie des langues à travers leur grammaire, l’amour des mots de toutes origines, les exploits des linguistes. C’est jouissif, surprenant, amusant et admirablement écrit.

 

L’invité

Jean-Pierre MINAUDIER est ancien élève de l’École Normale Supérieure, professeur d’histoire en hypokhâgne et khâgne, traducteur, il est notamment à l’origine de la merveilleuse traduction de L’Homme qui savait la langue des serpents (Andrus Kivirähk, Attila, 2013). Il est aussi chargé de cours d’histoire estonienne et de traduction littéraire depuis l’estonien à l’INALCO et enseigne le basque à la Maison Basque de Paris (Saint-Ouen/93).

À lire

Poésie du gérondif,

Le Tripode, 2014