Sam. 11 avril
Épinay-sur-Seine

Nii Ayikwei Parkes

16h00
Médiathèque Colette
49 rue de Paris
01 71 86 35 00
Accès
RER C Épinay-sur-Seine
Bus 354, 361 Rue-de-Paris

rencontre

Yao POKU, vieux chasseur à l’ironie décapante et grand amateur de vin de palme, nous raconte l’arrivée dans son village d’une jeune femme un peu étrange. Poursuivant un magnifique oiseau à tête bleue jusque dans la case d’un certain Kofi ATTA elle fait une découverte sanglante qui provoquera l’arrivée  de la police criminelle d’Accra, et bientôt celle de Kayo ODAMTTER, jeune médecin légiste tout juste rentré d’Angleterre. Renouant avec ses racines, ce quelque part longtemps refoulé, Kayo se met peu à peu à l’écoute de Yao POKU et de ses légendes étrangement éclairantes.

Porté à merveille par une traduction qui mêle français classique et langue populaire d’Afrique de l’Ouest, ce roman est à couper le souffle.

L’invité

Nii Ayikwei PARKES partage sa vie entre Londres et Accra (Ghana). Nourri de jazz et de blues il a beaucoup pratiqué la poésie sonore. Notre quelque part est son premier roman (Zulma, 2014), traduit avec brio par Sika FAKAMBI.

À lire

Notre quelque part,

Zulma, 2014

À noter

La médiathèque Colette présentera du 24 mars au 11 avril le travail photographique d’Anissa Michalon sur la communauté malienne de Montreuil. L’auteur Arno Bertina avait accompagné ces images par un texte pour donner le livre Numéro d’écrou 362573 (Le Bec en L’air, 2013).