Mar. 25 mars
Bobigny

Maylis de Kerangal

18h30
À la librairie
23, boulevard Lénine
01 48 30 04 13
Accès
Métro 5 station Bobigny-Pablo-Picasso
Tram T1 station Hôtel-de-Ville-de-Bobigny

rencontre

Simon LIMBRES se sentait peut-être immortel. Un rude matin d’hiver, ce jeune surfer de vingt ans part affronter les éléments et mettre son corps à l’épreuve. C’est pourtant un banal accident de la route qui va tout faire basculer et provoquer une cascade de réactions. Que devient un cœur qui bat alors que le cerveau est irrémédiablement endommagé ? En vingt-quatre heures chrono, le cœur de Simon va migrer d’un corps à l’autre et sauver la vie de Claire, une femme d’âge mûr inconnue, à l’autre bout de la chaine. Maylis DE KERANGAL écrit le roman d’une transplantation cardiaque, une épopée palpitante et profondément émouvante racontée à toute allure, comme on prend la vague. Écrit sur la crête des émotions, Réparer les vivants est une épopée humaine et médicale. Maylis DE KERANGAL pose les questions morales, interroge les choix déchirants — et rapides — que doivent faire les familles. Comme Naissance d’un pont (prix Médicis 2010), Réparer les vivants est un roman choral. Cette fois, l’auteure va encore plus loin dans l’intrication des destins, physiquement liés par l’organe central, symbole des affects et siège des passions.

L’invité

Maylis DE KERANGAL est l’auteure de cinq romans aux éditions Verticales dont Naissance d’un pont (2010), Réparer les vivants (2014) et À ce stade de la nuit. Aux éditions Naïve, elle a conçu une fiction en hommage à Kate BUSH et BLONDIE, Dans les rapides (2007).

À lire

Réparer les vivants,

Verticales, 2014